Examen pratique

0493 97 64 87

info@aelachasse.be

AUTO-ECOLE  DE LA CHASSE

769, chaussée de Wavre   (La Chasse)

1040 ETTERBEEK

 

Le test de perception des risques (TPR)

 

Le test de perception des risques est une nouvelle épreuve de l'examen pratique, indépendamment de la filière choisie.

Il s'agit d'une condition d'accès à l'épreuve sur la voie publique (VP).

 

Quoi ?

Le TPR se déroule sur ordinateur.

Le TPR montre différentes situations de circulation et mesure la capacité d’identifier les dangers potentiels qui se présentent sur la route.

Le temps de réaction et la connaissance du code de la route ne sont pas évalués.

 

Où ?

Le candidat passe le TPR dans le centre d’examen bruxellois de son choix.

Néanmoins, puisque le TPR et la Voie Publique font partie du même examen pratique, ces deux épreuves doivent être effectuées dans le même centre d’examen.

En cas d’échec, le candidat peut à nouveau choisir le centre d’examen pour la prochaine tentative.

 

Quand ?

Le candidat ne peut pas passer le TPR avant la fin du stage minimum. ( 3, 6 ou 9 mois suivant le parcours choisi ).

Pour pouvoir passer le test de perception des risques, vous devez avoir réussi l’examen théorique depuis moins de 3 ans et pour ceux dont le PCP est émis après le 1/11/18, avoir suivi la formation aux premiers secours depuis moins de 2 ans.

Le candidat ne doit pas prendre de rendez-vous préalable au centre d’examen pour passer le TPR.

 

 

 

Documents à présenter

 

Si vous êtes titulaire d’un permis de conduire provisoire en cours de validité:

votre document d’identité en cours de validité;

votre permis de conduire provisoire en cours de validité et délivré depuis plus de 3, 6 ou 9 mois suivant la date de délivrance et le parcours choisi ;

la preuve que vous avez suivi minimum 14 heures ou 20 heures de cours pratiques via une école de conduite agréée (uniquement pour les trajets 2 et 3 de la formation pratique) ;

si vous avez déjà échoué au moins à 2 reprises, la preuve que vous avez suivi 6 heures de cours pratiques via une école de conduite agréée après le deuxième échec;

 

Si vous n’êtes pas titulaire d’un permis de conduire provisoire en cours de validité:

votre document d’identité en cours de validité;

la preuve que vous avez suivi minimum 30 heures de cours pratiques via une école de conduite agréée (trajet 4 de la formation pratique);

ou un certificat d’enseignement pratique délivré par une école de conduite agréée attestant du suivi de 6 heures de cours pratiques via une école de conduite agréée prévues après l’expiration du délai de validité de votre permis de conduire provisoire et une attestation (annexe 4) délivrée par votre administration communale, établissant que vous avez effectué un apprentissage sous le couvert d’un permis de conduire provisoire;

 

Si vous avez déjà échoué au moins à 2 reprises:

la preuve que vous avez suivi 6 heures de cours pratiques via une école de conduite agréée après le deuxième échec;

 

 

 

Comment se déroule le test ?

Le candidat voit d’abord 2 exercices et ensuite 5 films de +/- 30 sec.

Au terme de chaque film, 4 propositions de risques sont à cocher (ou ne pas cocher). Plusieurs bonnes réponses sont possibles (minimum 1 et maximum 3). Vous disposez de 15 secondes pour répondre.

Attention, ce test consiste en une observation attentive de tout ce qui se présente sur la route. Par exemple si vous remarquez un véhicule qui vous suit dans le rétroviseur intérieur, même si pour vous cela ne représente pas de risque particulier, ne l'oubliez pas!

Il n'est pas question ici de savoir qui a priorité, si vous roulez trop vite ou du mauvais côté de la chaussée, non.

Vous observez et mémorisez (minimum 1 et maximum 3 événements par film)

 

La cotation est de :

+1     pour une bonne réponse ;

 0      pour une absence de réponse ;

-1      pour une mauvaise réponse ;

 

 

Il faut obtenir minimum 6/10 pour réussir.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En cas d’échec

Après l'échec au test de perception des risques, l'examen pratique est arrêté. La réussite au test de perception des risques est une condition d'accès à l'épreuve sur la voie publique.

Une fois réussi, le test de perception des risques a une période de validité de 1 an.

 

 

 

L’épreuve sur la voie publique (VP)

 

Le déroulement de l’épreuve sur la voie publique demeure quasiment inchangé (voir le site du GOCA pour plus de détails) si ce n’est l’introduction d’un critère d’évaluation supplémentaire : la conduite indépendante.

 

l’examinateur vous demande de suivre une direction clairement identifiable. Pendant 10 à 15 minutes, vous devez donc décider des directions à suivre. Vous devez tenir compte des instructions de votre GPS ou des panneaux de signalisation et vous orienter dans le trafic.

 

 

 

Sanctions en cas de fraude ou perturbation pendant l'examen pratique

La Région de Bruxelles-Capitale a décidé d'imposer des sanctions supplémentaires aux candidats surpris de fraude ou de comportement perturbateur.

Dans les deux cas, les candidats n'auront pas réussi l'examen et seront exclus de toute participation à cet examen:

pour une période d'un an en cas de fraude;

pour une période de six mois en cas de perturbation.

 

 

 

ATTENTION !!!

Après 2 échecs consécutifs à l’examen pratique (que ce soit le TPR ou la VP), le candidat doit suivre 6 heures de cours pratiques dans une auto-école agréée.

Ces conditions sont d’application pour tous les candidats à l’examen pratique à partir du premier novembre 2018 indépendamment de la date de délivrance du permis de conduire provisoire.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Si votre permis de conduire provisoire perd sa validité (EXP) avant, pendant ou consécutivement à l’examen pratique (que ce soit le TPR ou la VP):

 

Remarque : un PCP perd sa validité soit administrative soit pour l’examen pratique.

Par exemple le PCP M36 (filière libre) valable 36 mois vous permet de circuler pendant 3 ans ; passé cette période il perd sa validité administrative et vous devez le rendre à l’administration communale qui vous délivre un document appelé Annexe 4. Cela signifie que vous ne pouvez plus utiliser votre véhicule et devez obligatoirement présenter votre examen pratique avec une auto-école agréée.

Cependant ce même PCP n’est valable que 18 mois pour présenter l’examen pratique. Passé ce délai, votre PCP est toujours valable pour circuler sur la voie publique mais plus pour présenter l’examen pratique avec votre véhicule (ça va, vous suivez...) et donc examen avec l’auto-école.

 

 

Lorsque l’expiration du PCP est consécutive à deux échecs à l’examen pratique (TPR et/ou VP), le candidat ne doit suivre que 6 heures de cours en auto-école et non 12 heures ( 6h EXP + 6h deux échecs).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Par contre, si l’expiration du PCP intervient avant ou pendant les deux échecs à l’examen pratique, le candidat devra suivre 6 heures (EXP) et 6 heures (après deux échecs), soit un total de 12 heures.

 

 

 

 

 

 

          

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il y a d’autres combinaisons mais ça commence à faire mal à la tête…